Lettre d’Information
Décembre 2017 

   
BAYONNE : LE CENTRE DE TRAITEMENT DES DECHETS DE CANOPIA REPREND DU SERVICE
Urbaser Environnement - Canopia
Le 16 septembre 2016, une partie des installations de Canopia, le centre de traitement des déchets bayonnais, était rendue hors-service du fait d’un incendie d’origine électrique. Après 12 mois de reconstruction et en avance sur le planning prévisionnel grâce à une gestion optimale du chantier par les équipes d’Urbaser Environnement, l'Unité de Valorisation Organique (UVO) des ordures ménagères résiduelles est opérationnelle. Le site produit de nouveau du compost normé et valorise l’énergie électrique avec un niveau de performance équivalent à celui constaté avant le sinistre.
La société Valortegia, filiale du groupe Urbaser Environnement exploitant l’UVO du pôle Canopia, a renforcé les dispositifs de sécurité de façon à préserver l’intégrité et la performance des équipements. 5 principales actions ont été menées autour de la prévention/détection du risque et des moyens de défense sur site en partenariat avec les Services Départementaux de Secours et d’Incendie (SDIS) d’Anglet et les Services de l’Etat (DREAL) :
  • Réalisation d’une étude de sécurité incendie, par un bureau d’études spécialisé, intégrant le retour d’expérience et les accidents survenus sur ce type d’installation depuis 2010 ;
  • Renforcement de la détection incendie en augmentant les dispositifs de détection dans les bâtiments et sur les équipements dont 7 Caméras infra-rouge, 8 Détecteurs de flammes, 5 Détecteurs de fumée et 28 détecteurs de température dans les conduits d’aération ;
  • Modification de l’organisation de la surveillance du site en disposant d’une équipe d’astreinte présente sur le site 24h/24 et 7j/7 ;
  • Déploiement des mesures pour compartimenter bâtiments et équipements dont la mise en place d’un mur coupe-feu 2 h entre le traitement de l’air et les biofiltres, de déluges d’eau au niveau des traversées de paroi par les tapis roulants (convoyeurs de déchets) et de clapets coupe-feu sur les gaines de ventilation ;
  • Augmenter les moyens manuels et automatiques de défense incendie sur site avec du matériel d’extinction dont 141 extincteurs installés, 40 Robinets Incendie Armés (RIA), 4 canons à eau et 9 dispositifs de déluges d’eau.
L’ajout de ces équipements de protection a nécessité la création d’une réserve d’eau de 1 230 m3 pour UVO / Centre de tri, d’un réseau de distribution et de 4 locaux postes de contrôle.
« Le travail d’analyse et les échanges réguliers avec les pompiers et la DREAL nous ont permis d’arrêter un dispositif très complet pour se prémunir du risque incendie. Aujourd’hui, les réponses apportées aux demandes des pouvoirs publics vont au-delà des exigences règlementaires. C’est un gage d’efficacité et de protection accrus pour le pôle Canopia. », précise Sébastien Cueillens, Directeur d’exploitation.

URBASER ENVIRONNEMENT RDP REMPORTE LA COLLECTE DES BIODECHETS DE LA VILLE DE PARIS

La Ville de Paris a retenu Urbaser Environnement RDP, filiale du groupe Urbaser Environnement, pour le marché de collecte des biodéchets des marchés couverts.Dans le cadre de ce nouveau contrat, Urbaser Environnement RDP s’appuie sur l’expérience du groupe à Montpellier, où 600 tonnes de biodéchets sont collectés par an, soit environ 300 services.
La collecte spécifique des déchets de légumes, de fruits et de fleurs entre dans le cadre de la stratégie « Zéro déchets » de la ville. En se voyant confier ce marché, Urbaser Environnement RDP va pouvoir soutenir et développer, avec la Ville de Paris, la mise en place du tri à la source de ses producteurs de déchets dans le cadre de l’application des lois dites Grenelle 1 (2009) et 2 (2010).
Le marché en quelques chiffres :

  • Durée : 5 ans  ;
  • Démarrage : 1er mars 2018 ;
  • Nombre de marchés couverts collectés : 8 ;
  • Tonnage prévu : 950 tonnes/an.

Benne SEMAT ECOPAC Super Etanche de 10 m3 
parfaitement adaptée à la spécificité de la collecte des biodéchets


PORTES OUVERTES AU CENTRE DE TRI DES COLLECTES SELECTIVES DE ROMAINVILLE


Urbaser Environnement - Valoram
C’est le 7 octobre dernier que le Syctom, l’agence métropolitaine des déchets ménagers, a organisé une Journée Portes Ouvertes dans le centre de tri des déchets de Romainville, exploité par Valoram, filiale d’Urbaser Environnement.

Cette journée, organisée en partenariat avec le groupement Generis/Valoram, était l’occasion pour le grand public de découvrir le fonctionnement du centre de traitement dans le cadre de la concertation préalable du projet de reconstruction initié en juin 2017.
Les 130 visiteurs accueillis ont pu participer aux animations ludiques et pédagogiques sur les thèmes du tri, du réemploi et du recyclage. Ils ont pu aussi visiter :

  • Le centre de tri de collecte sélective qui traite chaque année au recyclage 45 000 tonnes/an de déchets pré-triés par plus d’1 million d’habitants, avec une présentation des différentes étapes du tri des matériaux issus de la collecte sélective en vue de leur recyclage (réception des collectes, séparation des matériaux, conditionnement en balles) ;
  • Le centre de transfert d'ordures ménagères qui réceptionne jusqu’à 400 000 tonnes/an pour les transférer ensuite vers d’autres centres de traitement.

Egalement, le projet de reconstruction du centre et ses caractéristiques ont été présentés pour permettre à chacun de s’informer et d’échanger.
Le Syctom a salué la collaboration et la mobilisation de l’équipe de Claude Marguet, Directeur d’exploitation de Valoram, pour l’organisation de cette journée, la participation et les moyens mis en œuvre ayant contribué à sa réussite.Valoram Portes Ouvertes

 
URBASER ENVIRONNEMENT RENFORCE SON POSITIONNEMENT DANS LES ARDENNES...
Ardenne Métropole et la Communauté de Communes Vallées et Plateau d’Ardenne (CCVPA) ont renouvelé leur confiance en attribuant leur marché de collecte et transports de déchets à Urbaser Environnement respectivement en juillet et novembre 2017.Les démarrages de ces deux contrats auront lieu le 1er janvier 2018.
A noter que ce sont trois lots sur quatre pour le contrat de CCVPA dont celui de la collecte du verre et celui des déchets collectés en déchèteries qui ont été remportés par Urbaser Environnement.
Deux autres marchés en région ardennaise restent en attente d’attribution mais déjà, l’obtention de ces contrats conforte la politique de déploiement des activités d’Urbaser Environnement sur ce territoire.

… MAIS AUSSI DANS LE SUD-OUEST...
Collectivité : 
Communauté de Communes des Bastides en Haut Agenais Périgord 
(département du Lot et Garonne—47) ;
Nature : 
Collecte et acheminement des déchets ménagers recyclables ;
Durée : 
1 an ; 
Démarrage : 
1er janvier 2018 ;
Etablissement de rattachement :
Urbaser Environnement - Marmande.

... ET EN REGION PARISIENNE
Collectivité : 
Communauté de Communes Oise et Halatte 
(département de l’Oise—60) ;
Nature : 
Collecte des encombrants sur RDV ;
Durée : 
1 an ; 
Reconduction : 
6 x 1 an ;
Démarrage : 
1er avril 2018 ;
Etablissement de rattachement :
Urbaser Environnement RDP Gennevilliers.

URBASER ENVIRONNEMENT EXPOSE AU SMCL 2017
Urbaser Environnement SMCL G2M Conseil
Urbaser Environnement a participé les 21, 22 et 23 novembre au Salon des Maires et des Collectivités Locales (SMCL) qui s’est tenu à Paris, Porte de Versailles.
Cette manifestation professionnelle nationale du marché des collectivités locales réunit tous les grands acteurs de la commande publique avec l’ensemble de leurs partenaires institutionnels ou spécialisés dans la gestion, les services, l’aménagement et le développement des villes, départements et régions de France.
L’édition 2017 a été un succès avec près de 60 000 visiteurs et 900 exposants dont près de 49 % de nouveaux venus, renforcé par la tenue du Congrès des Maires de France et des présidents d’intercommunalité qui célébrait sa 100e édition.
Urbaser Environnement ne pouvait manquer ce rendez-vous national et a pu accueillir ses clients mais aussi ses partenaires au sein d’un stand dont la conception d’inspiration Feng Shui a été confiée à la société G2M Conseil.

Direction de la publication : Bertrand Hyllaire — Rédaction : Laurent Massié — 04 67 99 41 00 — Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.