Valorisation des déchets

Urbaser Environnement bénéficie d'une expertise reconnue dans la mise en œuvre de solutions de valorisation des déchets ménagers afin de maximiser le potentiel de valorisation organique, énergétique et matière des différentes fractions contenues dans nos déchets ménagers. Nos installations bénéficient d’une totale maîtrise des impacts environnementaux assurant une parfaite intégration dans un environnement sensible. Urbaser Environnement s’est distingué en concevant le premier centre multifilière à Fos sur Mer pour le traitement des déchets ménagers de Marseille Provence Métropole, capable de valoriser séparément les différentes fractions contenues dans les déchets ménagers au sein d’une même installation. La parfaite maîtrise de nos différents procédés, permet à Urbaser Environnement, de s’adapter aux évolutions réglementaires et à la prise en compte des attentes des maîtrises d’ouvrages.

Urbaser Environnement maîtrise les différentes technologies décrites ci-dessous aussi bien en tant que concepteur, constructeur qu’en tant qu’exploitant. Ces technologies participent à l’atteinte des objectifs du Grenelle de l’environnement d’atteindre 20 % d’énergies renouvelables en 2020.

 

Nos solutions techniques :

Recyclage :

Séparation granulométrique, tri manuel, séparation magnétique, compactage tels sont les principales opérations permettant le  tri des collectes sélectives afin de valoriser les emballages propres et secs. Ces opérations se déroulent dans des bâtiments clos et hermétiques.

Méthanisation : 
La méthanisation est un processus de décomposition de la matière organique contenue dans les déchets en milieu anaérobie.

Cette dégradation, qui s'effectue en plusieurs étapes à l'aide de bactéries spécifiques et dans des conditions, notamment de température bien précises, s'accompagne d'une production de biogaz riche en méthane.

Cette technologie constitue une filière pertinente pour le traitement de la fraction biodégradable contenue dans les déchets ménagers (déchets de cuisine et de jardin et papiers-cartons) dans la mesure où cette fraction représente 50 à 55 % du gisement.

Le processus de dégradation des déchets organiques aboutit à :

  • La production d'énergie sous forme de biogaz avec une teneur en méthane de 55 %
  • La production d'un compost hygiénisé et stabilisé ayant les qualités d’un amendement organique valorisable 


(Comparatif Qualité Compost Urbaser Environnement)

 

Dans le cas d'une collecte en vrac ou de biodéchets, la méthanisation nécessite la mise en place une unité de tri en amont permettant la séparation de la fraction organique (fermentescibles et papiers-cartons) des autres constituants. Et, en aval, une unité de maturation aérobie afin de compléter le traitement du digestat (matière organique digéré après 3 semaines).

Les avantages de la méthanisation sont les suivants :

  • Production d’une énergie renouvelable valorisable le biogaz,
  • Production d’un amendement organique valorisable,
  • Emprise au sol réduite,
  • Prix de rachat de l’électricité verte augmentée de 50 % depuis juillet 2006,
  • Maîtrise des impacts environnementaux.

Valorga International, intégrée dans Urbaser Environnement, a mis au point, dans les années 80, un procédé de méthanisation par voie sèche dénommé «procédé Valorga».

Compostage aérobie :

Nous avons développé plusieurs solutions de compostage aérobie avec des technologies adaptées à la nature et à la qualité des déchets.

  • Compostage statique en tunnels ventilés
     
  • Compostage dynamique en andains
     
  • Compostage dynamique en box
     
  • Bioséchage

La technologie de compostage peut traiter soit directement la fraction organique contenue dans les déchets après tri, soit apporter un traitement complémentaire du digestat après méthanisation.

Le compostage correspond à une dégradation biologique de la matière organique en présence d’oxygène sous l’action combinée de différentes populations bactériennes. L’augmentation de température de l’ordre de 60 à 70°C au cours des plusieurs semaines de dégradation biologique permet la production d’un compost hygiénisé et stabilisé ayant les qualités d’un amendement organique valorisable.

(Comparatif Qualité Compost Urbaser Environnement)

 Incinération

Ce procédé peut être appliqué sur les déchets ménagers collectés en vrac ou sur la fraction à haut pouvoir calorifique contenue dans les déchets ménagers. Dans ce dernier cas, le procédé incinération devient complémentaire à une unité de traitement biologique traitant la fraction biodégradable.

Stockage

La directive du 26 avril 1999 sur la mise en décharge qui impose qu'entre 1995 et 2015, les quantités de déchets municipaux organiques mis en décharge soient divisées par 3, nécessite la mise en place d’unité de prétraitement biologique en amont. Cette directive met en perspective une nouvelle évolution dans la gestion du centre de stockage contrôlé.