Division Traitement : Urbaser Environnement sélectionné par Trifyl

Catégorie : Nos actualités

Le Syndicat mixte départemental Trifyl, dans le Tarn, a retenu l’offre d’Urbaser pour le marché de construction et d’exploitation de la future unité de traitement des déchets ménagers résiduels.

Urbaser Environnement est sélectionné pour le Marché Public Global de Performance relatif à la conception, la réalisation, l’exploitation de la future unité de traitement des déchets ménagers résiduels de TrifylVue générale de l'unité de traitement des déchets de Trifyl

Le groupement lauréat, mené par Urbaser Environnement, est constitué des entreprises Socotrap, Albert & Fils, Touja, chargées de la réalisation des ouvrages de génie civil et bâtiments, et Alliage Architectes, chargée de la conception et de l’intégration architecturale.

Cette usine disposera d’une capacité de traitement de 91 000 t/an pour les déchets ménagers, de 11 000 t/an pour le tout-venant de déchèteries triés et de 8 000 t/an pour les biodéchets (option).

Ce projet s’inscrit dans l’objectif de répondre aux nouveaux enjeux fiscaux, réglementaires et économiques en matière de déchets, incitant à :

  • la réduction de la part des déchets enfouis ;
  • une production d’une énergie renouvelable : le biométhane ;
  • une absence de retour au sol de la matière organique ;
  • un développement de la filière CSR (Combustibles Solides de Récupération).

Le groupement a conçu une installation nouvelle génération valorisant pleinement le potentiel énergétique contenu dans la fraction organique par la technologie de méthanisation Valorga. Cette unité sera en mesure de produire 64 000 MWh/an de biométhane et plus de 40 000 MWh/an de chaleur produite par la combustion in situ d’une partie des CSR qui servira au séchage de la fraction restante destinée à l’industrie cimentière. Elle assurera également une valorisation des matières recyclables (métaux ferreux, aluminium, PET, PEHD…). Le taux de valorisation ainsi obtenu, sera supérieur à 80 %, minimisant ainsi le recours à l’enfouissement.

La quantité de biométhane produite, réinjectée dans le réseau de gaz naturel, est équivalente à la consommation annuelle de près de 5 500 logements chauffés au gaz.

Sur le plan architectural, cet ensemble sera parfaitement intégré avec une architecture résolument moderne et disposera d’un parcours pédagogique tout public, lieu de sensibilisation et de découverte.

Le marché confié au groupement mené par Urbaser Environnement représente, selon les options qui seront définitivement retenues par Trifyl, un montant d’environ 150 millions d’euros dont environ 90 millions d’euros d’investissement.

 Claude Saint-Joly« Au-delà du savoir-faire et de la maîtrise technologique de nos équipes, ce projet dé- montre que la filière tri-méthanisation des ordures ménagères résiduelles avec production de CSR et valorisation maximale du potentiel énergétique des déchets, répond aux enjeux environnementaux et économiques des collectivités locales. »

Claude Saint-Joly,
Président-Directeur général de Urbaser Environnement